Voici ce qui arrive à votre corps lorsque vous faites la sieste !

En règle générale, les êtres humains dorment une fois par jour. Les scientifiques ont d’ailleurs du mal à s’accorder sur le rôle de la sieste. Est-elle nécessaire pour un fonctionnement optimal de l’organisme ? Le mode de vie moderne laisse à penser que oui, car il impose plus d’heures de travail et moins de temps de repos.

Selon les experts, la sieste est efficace pour atténuer les troubles du sommeil, elle peut également stimuler le cerveau, la mémoire verbale, l’apprentissage perceptif et l’apprentissage statistique. Par ailleurs, plusieurs études ont prouvé qu’il existait un lien entre la sieste et l’amélioration des performances cognitives. En effet, la sieste aiderait à avoir une meilleure mémoire et à consolider les apprentissages. Selon les scientifiques, les personnes qui font une sieste sont plus dynamiques et créatives en après-midi que celles qui ne s’y adonnent pas. Au Japon, plusieurs entreprises ont aménagé dans leurs locaux des espaces dédiés à la sieste – plus ou moins obligatoire – pour leurs employés.

Voici les effets de la sieste sur votre corps :

  • Améliore l’humeur
  • Prévient la somnolence
  • Évite la fatigue
  • Évite le stress
  • Améliore la circulation sanguine
  • Évite de prendre du poids
  • Améliore les fonctions cognitives
  • Favorise la relaxation

En Grèce, les scientifiques ont découvert que les adultes faisant une sieste au moins trois fois par semaine avaient 37% moins de risques de mourir d’une maladie cardiaque contrairement à ceux qui ne s’y adonnaient pas. Cette découverte a attiré l’attention de plusieurs scientifiques, notamment ceux de la NASA. Ces derniers ont publié une étude en 1995 qui s’est concentrée sur les bienfaits de la sieste sur 747 pilotes. Chacun d’entre eux a été autorisé à dormir durant la journée. Les pilotes ne dépassaient pas une demi-heure de repos. Conclusion : la vigilance était améliorée de 16%.

Dans les pays chauds, ce moment de repos est largement pratiqué car le soleil ne permet pas d’activité très physique. En Espagne par exemple, les employés reprennent le travail dans l’après-midi vers 15h ou 16h pour avoir le temps de prendre le déjeuner et de se reposer après. Les scientifiques ont également conclu que dans les pays où les gens pratiquent la sieste, le taux de crises cardiaques est faible par rapport aux pays où la sieste n’est pas une habitude.

En outre, la sieste est fortement conseillée par de nombreux spécialistes du sommeil car elle permettrait de réduire significativement les accidents de la circulation et d’améliorer la mémorisation.

Quelle est la durée idéale d’une sieste ?

Lorsque vous faites une sieste, les effets sur le corps sont variés. Sur le cerveau, les bienfaits de la sieste dépendent de sa durée :

Une sieste de 20 minutes : améliore la mémorisation, plus précisément la vigilance et les compétences d’apprentissage.

Une sieste de 20 à 30 minutes : stimule la mémoire et la créativité.

Une sieste de 30 à 60 minutes : améliore les facultés décisionnelles et la mémoire.

Une sieste de 60 à 90 minutes : c’est la sieste ultime car la personne atteint un cycle complet de sommeil. Elle améliore la mémoire cognitive et aide à former des souvenirs.

Lorsque la sieste n’est pas une bonne idée

La sieste n’est pas bénéfique pour tout le monde, il y toujours des exceptions. Lorsque certaines personnes font la sieste après le déjeuner, elles ont du mal à s’endormir le soir. D’autres personnes arrivent à dormir le soir même après avoir fait une sieste. Par ailleurs, après ce moment de repos, une sensation d’étourdissement peut prendre le dessus et la personne a parfois du mal à se concentrer. Dans ce genre de situations, les experts conseillent à ces personnes d’éviter les siestes.

Loading...