Si vous voyez ce petit crochet dans un lieu publique, appelez immédiatement la police

Les caméras-espionnes existent depuis des décennies, elles ont beaucoup été utilisées lors de la guerre froide, ou pour des surveillances de grands bandits. Mais il est assez rare de rencontrer ce genre de gadget au quotidien. Pourtant ils sembleraient que ces nouveaux objets d’espion à prix démocratique en séduisent plus d’un.
Regardez comment ce porte-manteau peut devenir un destructeur d’intimé, et comment s’en protéger.

Une technique discrète et sophistiquée

Si vous ne faites pas trop attention, vous allez penser qu’il s’agit tout simplement d’un crochet sur le mur.  On pourrait y placer une serviette de bain, un manteau ou un sac. Mais il s’agit en réalité d’une caméra-espionne. En effet, l’intérieur du plastique contient un système d’enregistrement raccordé à un minuscule capteur.

01-15

Ne vous fiez pas à son apparence. Les images captées peuvent être de très bonne qualité, et sont facilement transférables sur un ordinateur. Alors il suffit de le placer dans une chambre à coucher, une salle de bain, ou des toilettes pour voler des instants intimes. Réussir à détenir des images de femmes nues, voilà l’objectif majoritaire de cette pratique.

Un moyen pour se protéger