Aucun médecin ne vous le dira et pourtant ces huiles essentiels tuent le cancer à petit feu !

La fréquence électrique de notre organisme permet de dévoiler si nous sommes en bonne santé ou du moins si notre corps est correctement protéger contre l’apparition des maladies.

D’après les études scientifique, nous pouvons considérer qu’un corps sain se situe entre 66 et 68 mhz tandis qu’un corps exposé aux maladies aurait une fréquence de 58 mhz. Ces récentes études, ont aussi prouvé que la pensées positives augmenterait la fréquence électrique de notre organisme ce qui ferait partie des mesures de prévention contre l’apparition de certaines maladies dont le cancer.

Les huiles essentielles d’encens pourrait devenir un véritable alliés contre le cancer

Ce sont des chercheurs d’université américaine qui ont pu grâce à l’utilisation des moniteurs de calcul de fréquence évaluer les effets des huiles essentielles sur les tumeurs cancéreuses.

C’est durant cette étude que le chef du département de l’Agriculture de l’Université de Washington a pu utiliser un moniteur de fréquence calibré afin de comparer la fréquence des huiles essentielles avec la fréquence de l’être humain.

Les résultats de cette étude ont pu prouver que certaines huiles essentielles pouvait modifier le code ADN des cellules dont l’erreur pouvait ouvrir la porte au développement d’une tumeur cancéreuse.

D’après le docteur Otto Warburg chaque cellule cancéreuse est une fréquence électrique et la régularité de la tension électrique du corps ou encore de la fréquence permettrait de lutter contre le cancer.

Ce serait grâce aux huiles essentielles que l’organisme pourrait atteindre très facilement des fréquences électrique plus élevée et notamment en utilisant l’huile essentielle de lavande qui pourrait faire atteindre les 118 mhz ou encore l’huile essentielle de camomille qui pourrait faire atteindre les 105 mhz.

Il a été prouvé dans de nombreuses études que l’huile de camomille permettrait grâce à ses pouvoirs antioxydants éliminer une tumeur cancéreuse in vitro plus précisément certains cancers dont le cancer du sein.

Ces mêmes spécialistes confirment que l’huile essentielle d’encens pourrait être beaucoup plus efficaces que la chimiothérapie grâce à son efficacité sur le fait de corriger les codes Adn sans pour autant impacter les cellules saines.

Voici plusieurs témoignages ici qui parle de l’efficacité de cette huile essentielle.

Loading...