Ce régime alimentaire a aidé cette femme à se débarrasser de l’eczéma

Ce-regime-alimentaire-a-aide-cette-femme-a-se-debarrasser-de-leczema-725x375-696x360

L’eczéma est une maladie non contagieuse de la peau pouvant se distinguer par différentes affections cutanées caractérisées par leur mode de développement. Aigu ou chronique, microbien ou atopique ou simplement dû au stress, l’eczéma peut apparaitre sous plusieurs formes. Il peut même être associé à d’autres pathologies atopiques telles que la conjonctivite, l’asthme, la rhinite ou les allergies alimentaires.

En France, selon la société française de dermato-pédiatrie, on ne compte pas moins de de 2,5 millions de patients atteints de cette pathologie.

Le mécanisme de l’eczéma n’est pas encore si simple à comprendre pour le corps médical. C’est une affection cutanée complexe qui s’attaque à la fois au système immunitaire et aux cellules de l’épiderme qui agissent comme une barrière pour les allergènes. L’eczéma serait également issu d’un désordre de nature génétique, mais des facteurs environnementaux influenceraient aussi de manière significative son apparition.

Victoria Jinks, une jeune britannique de 26 ans, a souffert d’eczéma pratiquement toute sa vie. Cette pathologie s’est tellement traduite par sa forme la plus sévère qu’il lui arrivait même de ne plus sortir de chez elle. Entre rougeurs, cloques, desquamation et épaississement de la peau, son quotidien est devenu laborieux et pénible, à tel point que sa vie personnelle et professionnelle en a été affectée.

Le régime alimentaire qui a tout changé

Certains aliments peuvent ostensiblement provoquer des réactions cutanées indésirables et entraîner la libération par le corps de composés du système immunitaire qui déclenchent des poussées d’eczéma. Parmi les allergènes alimentaires les plus courants associés à l’eczéma figurent le lait de vache, le gluten, les noix, le poisson, les crustacés, les œufs et les produits à base de soja mais aussi les conservateurs et colorants alimentaires.

Et tout ceci, Victoria l’a bien compris et s’est décidée à éliminer une pléiade d’aliments de son alimentation et à suivre un régime végétalien qui lui a permis d’enrayer les poussées d’eczéma.  Grâce à ce nouveau mode d’alimentation, Victoria ne souffre plus d’eczéma pour la première fois depuis 10 ans et se sent enfin « normale » et surtout guérie.

Une approche axée sur des changements alimentaires peut favoriser de manière significative la disparition des symptômes de l’eczéma. Elle consiste à débuter par un régime d’élimination qui implique l’abandon des aliments allergènes précités.

En revanche, il conviendrait d’introduire des aliments riches en antioxydants indispensables pour régénérer la peau, et des tannins astringents, idéals pour leur action anti-inflammatoire. Voici quelque uns de ces aliments :

[nextpage title= »voir la suite >> »]

  1. Concombres : Composés à 96% d’eau, le concombre hydrate efficacement la peau fissurée et irritée.
  2. Gruau colloïdal : La farine d’avoine colloïdale équilibre les niveaux de pH et aide à soulager les démangeaisons.
  3. Sel d’Epsom : Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, un bain à base de sel d’Epsom favorise la réduction des irritations.
  4. Aloe Vera : Les propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et les agents antimicrobiens présents dans les feuilles de cette plante aident à apaiser la peau et à réduire les rougeurs et les gonflements.
  5. Huile de noix de coco : sa richesse en vitamine E et en acide laurique, fait de cette huile un remède parfait pour les peaux sèches et craquelées.
  6. Huile d’onagre : L’huile d’onagre riche en acides gras, aide votre corps à arrêter le processus d’inflammation.
  7. Vinaigre de cidre de pomme : Le vinaigre contient des propriétés antibactériennes et antifongiques qui soulagent la peau sèche, les inflammations et les démangeaisons.
  8. Huile de cannabis : Les cannabinoïdes peuvent aider à prévenir l’accumulation de cellules mortes.
  9. Mahonia : Cette plante inhibe les réponses inflammatoires en ralentissant la production de cellules cutanées.

Prévention des poussées d’eczéma

Mis à part les remèdes naturels précités ou les dermocorticoïdes qui calment les démangeaisons et diminuent les inflammations, certaines habitudes de vie sont à adopter et à privilégier afin de prévenir les poussées ou apparitions de l’eczéma.

Ainsi, il serait important d’apprendre à bien gérer son stress, qui reste souvent responsable des poussées d’eczéma, hydrater quotidiennement sa peau, limiter les facteurs déclencheurs, éviter de se gratter, accorder une attention accrue aux lotions appliquées sur le corps et le visage, porter des vêtement 100 % coton, sont tout autant d’habitudes à mettre en pratique pour limiter, voire enrayer les poussées d’eczéma.

Loading...